L'orthodontie
L'Orthopédie Dento Faciale (ODF) a pour but la prévention, le dépistage, le diagnostic et le traitement des malformations et malposition de la face, des maxillaires, des arcades dentaires et des dents. Elle est pratiquée par les spécialistes en orthopédie dento-faciale, mais également par les Chirurgiens-dentistes omnipraticiens.

L'Orthodontie, partie de l’Orthopédie Dento-Faciale, concerne plus particulièrement les malpositions des arcades et des dents. En empêchant l’apparition des malformations, ou en les corrigeant, l’ODF permet non seulement de favoriser le bien être social des patients, mais surtout de préserver la santé bucco-dentaire et donc la santé globale. Une fonction équilibrée et harmonieuse de l’appareil masticateur (articulations, muscles, dents) préserve sa santé et retarde les effets de son vieillissement naturel.

L’ODF s’adresse aux enfants comme aux adultes, soit en première intention, soit associée à des traitements de prothèse ou à des traitements parodontaux. (Traitement des maladies des gencives responsables de la mobilité et du déplacement des dents)
Bienvenue

sur le Site du Docteur JAMOUS.
Spécialiste Qualifié en Orthodontie à PARIS 1ère,le Docteur vous propose des traitements individualisés à tout âge
Enfants: interception et prévention
Adultes: appareillages fixes en technique vestibulaire ou linguale,gouttières d'alignement (Invisalign)
Orthodontiste Référent (Hôpital Necker):traitement fentes labio-palatines

Recherche

par mot-clés

Docteur Mounir Antoine JAMOUS
"Orthodontiste"

Dr. Mounir Antoine JAMOUS, Praticien Attaché et Orthodontiste référent à l’Hôpital Necker-Enfants Malades à Paris - BOARD Européen en Orthodontie (Bruxelles- BELGIQUE) CES d'Orthopédie Dento-faciale (Paris V) CES Biologie de la bouche (Paris V) DU d'Orthodontie Pédiatrique (Paris VI)

18, rue des Pyramides
75001 PARIS
Tél. : 01 42 61 01 28

Les différences de tarifs
Cela s’explique tout d'abord par des charges très différentes d'un cabinet à l'autre : plateau technique, personnel, locaux, techniciens de laboratoire, etc., et puis il y a l'appréciation de chaque praticien sur ces compétences, sur son art, le service rendu, etc. ; ceci s'appelle l'exercice libéral dont l'un des corollaires est la libre concurrence.