Les différences de tarifs
Cela s’explique tout d'abord par des charges très différentes d'un cabinet à l'autre : plateau technique, personnel, locaux, techniciens de laboratoire, etc., et puis il y a l'appréciation de chaque praticien sur ces compétences, sur son art, le service rendu, etc. ; ceci s'appelle l'exercice libéral dont l'un des corollaires est la libre concurrence.
La sécurité
 - Le chirurgien-dentiste est directement responsable des actes qu'il dispense dans son cabinet dentaire, structure de soins chirurgicaux ambulatoires. L'utilisation de matériel nécessaire aux soins de qualité, d'un plateau technique performant en font un lieu sûr.

Le chirurgien-dentiste respecte des normes précises et usages en matière de désinfection, de stérilisation, de radioprotection et d'élimination des déchets conformément à une règlementation stricte.

Les principaux risques sont clairement identifiés. Leur prévention est mise en œuvre au cabinet au quotidien, pour assurer la sécurité des patients dans une pratique où le risque zéro n'existe pas.

Tous les frais inhérents au fonctionnement, à l'équipement du cabinet dentaire sont à la charge du chirugien-dentiste.