Les dépassements d’honoraires
En fait, le complément d'honoraires est la seule variable d'ajustement pour compenser le désengagement de la sécurité sociale notamment dans le remboursement des actes dentaires et plus particulièrement prothétiques et orthodontiques et pour faire face à l’augmentation des charges des cabinets dentaires qui se sont tout particulièrement emballées ces dernières années par le poids des obligations réglementaires.

Les chirurgiens-dentistes sont soumis à une modération de leurs honoraires évaluée avec « tact et mesure » qui encadre les pratiques tarifaires, à quelques exceptions. Ainsi, en vingt huit ans, les honoraires des principaux traitements prothétiques ont baissé en euros constants (46 % pour la couronne céramique).
Bienvenue

sur le Site du Docteur JAMOUS.
Spécialiste Qualifié en Orthodontie à PARIS 1ère,le Docteur vous propose des traitements individualisés à tout âge
Enfants: interception et prévention
Adultes: appareillages fixes en technique vestibulaire ou linguale,gouttières d'alignement (Invisalign)
Orthodontiste Référent (Hôpital Necker):traitement fentes labio-palatines

Recherche

par mot-clés

Docteur Mounir Antoine JAMOUS
"Orthodontiste"

Dr. Mounir Antoine JAMOUS, Praticien Attaché et Orthodontiste référent à l’Hôpital Necker-Enfants Malades à Paris - BOARD Européen en Orthodontie (Bruxelles- BELGIQUE) CES d'Orthopédie Dento-faciale (Paris V) CES Biologie de la bouche (Paris V) DU d'Orthodontie Pédiatrique (Paris VI)

18, rue des Pyramides
75001 PARIS
Tél. : 01 42 61 01 28

Les dépassements d’honoraires
En fait, le complément d'honoraires est la seule variable d'ajustement pour compenser le désengagement de la sécurité sociale notamment dans le remboursement des actes dentaires et plus particulièrement prothétiques et orthodontiques et pour faire face à l’augmentation des charges des cabinets dentaires qui se sont tout particulièrement emballées ces dernières années par le poids des obligations réglementaires.

Les chirurgiens-dentistes sont soumis à une modération de leurs honoraires évaluée avec « tact et mesure » qui encadre les pratiques tarifaires, à quelques exceptions. Ainsi, en vingt huit ans, les honoraires des principaux traitements prothétiques ont baissé en euros constants (46 % pour la couronne céramique).